Le rococo

12 juin 2012
|

François Boucher (1703-1770) Les Présents du berger ou le Nid Huile sur toile. H. : 0,98 ; L. : 1,46 m Paris, musée du Louvre © RMN / Droits réservés


Le style rococo se développe en France sous le règne de Louis XV (1715-1774). Il s'agit d'un nouveau répertoire iconographique qui s'inspire de la nature.

Les origines du style rococo

Le rococo naît en France, vers 1720, chez les ornemanistes (les décorateurs d'intérieur d'aujourd'hui). Dans les hôtels et les riches demeures parisiennes, ils créent un nouveau décor exubérant: des motifs fantaisistes, exotiques, des fleurs, des arabesques, comme sur ce panneau. On trouve aussi, comme dans les jardins de l'époque, des rochers, des coquillages. Ce décor peut être aussi appelé rocaille (qui s'inspire de la nature).
Ce décor devient très à la mode. Le mobilier et l'orfèvrerie reprennent les même motifs mais aussi l'architecture, la sculpture et la peinture!
 

La peinture rococo

Elle naît en France et se diffusera par la suite, en Italie et dans le reste de l'Europe. Les artistes sont appelés dans les grandes cours européennes et exportent cette nouvelle peinture. François Boucher, par exemple, travaille en Suède, au Danemark et en Pologne. La peinture rococo décore les intérieurs des demeures. Essentiellement décorative, elle propose des petits formats et des décors de dessus de porte. Les sujets représentés puisent dans le registre de la peinture de genre (peinture représentant des scènes de la vie quotidienne et intime), avec une préférence pour les sujets légers.

Watteau et la fête galante

Jean-Antoine Watteau (1684-1721) peint des scènes élégantes et sentimentales dans des paysages verdoyants. Les scènes sont heureuses et plaisent beaucoup. On invente le terme de fête galante pour qualifier cette peinture. Son tableau le plus célèvre est Le Pélerinage à Cythère. Des jeunes couples amoureux s'amusent sur cette île, symbole de l'amour dans la mythologie grecque.
 

ean-Antoine Watteau (1684-1721) Le Pélerinage à Cythère Huile sur toile. H. : 1,29. L. : 1,94 m Paris, musée du Louvre © RMN / Gérard Blot

Boucher et la pastorale

François Boucher (1703-1770) crée lui aussi un nouveau genre, la pastorale. Il représente des couples de bergers amoureux, richement vêtus dans un paysage bucolique, comme dans Les Présents du berger (en haut à droite). Les compositions mouvementées, les couleurs vives sont héritées de l'art baroque. Le goût de l'époque est pour l'ailleurs, l'exotique. On collectionne les objets venus d'Asie. Boucher représente cette mode dans ses œuvres. Certains collectionneurs se faisaient construire des jardins, des pavillons chinois et aimaient s'habiller à leur mode.

François Boucher (1703-1770) Le Jardin chinois Besançon, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie © RMN / Gérard Blot

 L'architecture

Elle est dans la continuité de l'architecture baroque. Elle se libère des formes classiques, ose les volutes.
À l'époque, on construit beaucoup de fontaines, avec un décor rocaille (rochers, coquillages...), comme la célèbre fontaine de Trévi, à Rome.
 

Niccolo Salvi (1697-1751) Fontaine de Trevi, 1732-1762 Italie, Rome © Archives Alinari, Florence, Dist. RMN / Mauro Magliani

Mots-clés
A lire aussi

Dossier pédagogique : Un Grand Palais pour les arts ménagers

- 25 février 2020
Il y a 60 ans, le 25 février 1960, était inauguré le dernier Salon des Arts Ménagers au Grand Palais. Le monument connaîtra bien d’autres célèbres rendez-vous, mais aucun n’aura la durée, l’importance et la renommée de ce salon bien particulier. Pour cette date anniversaire, redécouvrons son incroyable histoire et rendons hommage à son inventeur : Jules-Louis Breton.

Expo Greco : tous les podcasts

- 24 février 2020
Retrouvez tous les podcasts de l'exposition Greco, en écoute gratuite et illimité grâce à notre chaine SoundCloud !
Tout le magazine