Learning to see : la machine-artiste de Memo Akten au Grand Palais !

Une machine peut-elle vraiment comprendre ce qu’elle voit et peut-elle réinterpréter de façon créative ce qu’elle croit comprendre ? Ça ressemble à une question du Bac Philo mais pas du tout ! C'est juste la question que pose l'oeuvre de Memo Akten dans l'expo Artistes & Robots ! On vous explique tout ! 
14 juin 2018
|

Memo Akten, né à Istanbul en 1975, vit et travaille à Londres. Il prépare actuellement un doctorat en intelligence artificielle et interaction expressive homme-machine à la Goldsmiths University de Londres, explorant la créativité collaborative entre humains et machines dans l’expression artistique.
Combinant des approches critiques et conceptuelles avec des recherches approfondies sur la forme, le mouvement et le son, Memo Akten crée des mises en scène virtuelles de processus naturels et issus de l'être humain. Cet artiste pluridisciplinaire utilise la vidéo, le son, la lumière, la danse, les logiciels, les oeuvres en ligne, les installations et les performances pour explorer les collisions entre nature, science, technologie, culture, éthique, rituels, tradition et religion.
Défenseur des logiciels libres, il est l’un des contributeurs du projet openFrameworks. Un grand nombre de ses outils et bibliothèques open source sont utilisés dans le monde. 

 

 

A travers ses œuvres, Memo Akten étudie la capacité de la machine à comprendre ce qu’elle reçoit comme informations. « Learning to See » est une série d’œuvres qui utilisent des algorithmes d'apprentissage automatique (machine learning) comme moyen de réflexion sur nous-mêmes et la façon dont nous donnons sens au monde. Il se présente en diptyque avec une version interactive générant les portraits des visiteurs et une version vidéo du portrait de l’artiste.

Ici, des réseaux de neurones artificiels inspirés par notre propre cortex visuel regardent à travers des caméras de surveillance et essayent de « comprendre » ce qu’ils voient. Mais ils ne peuvent voir que ce qu’ils connaissent déjà. Dans Learning To See, Akten explore les notions de compréhension, d’apprentissage et de vision. 

Mots-clés
A lire aussi
Tout le magazine