Classicisme contre Baroque

11 mai 2012
|
Pierre Paul Rubens (1577-1640) La Galerie Médicis : Le Débarquement de Marie de Médicis au port de Marseille, le 3 novembre 1600, 1621-1625 Huile sur toile. H. : 3,94 m ; L. : 2,95 m Paris, musée du Louvre © RMN / Hervé Lewandowski


Pour mieux comprendre ces deux mouvements, comparons une œuvre de Poussin, artiste classique, et une de Rubens, peintre baroque.

Regardons bien les différences entre ces deux tableaux: - Ils ne sont pas organisés de la même façon. L'œuvre classique se présente en différents plans parallèles, tandis que l'œuvre baroque cherche la profondeur.


Rubens préfère l'agitation, son tableau est mouvementé. La scène semble même continuer hors du cadre. Celui de Poussin est calme, tout est présent dans le champ de vision. L'espace est fermé.
Les personnages s'accordent avec cette règle: ils tourbillonnent chez Rubens mais sont statiques comme des statues chez le peintre classique.
Poussin veut que le spectateur s'interroge, réfléchisse, alors que Rubens veut toucher son émotion. Il représente même des femmes nues pour évoquer la sensualité. Chez Poussin, tout le monde est habillé!

 

Rubens utilise des couleurs fortes, pour un bel aspect pictural. 



Poussin, lui, s'attarde sur la ligne, le dessin, pour montrer sa virtuosité. Ses couleurs sont pâles.


 
 
Maintenant, toi aussi, tu peux différencier une œuvre baroque d'une œuvre classique!
Mots-clés
A lire aussi

Expo Pompéi : le dossier pédagogique

- 13 février 2020
L’éruption du Vésuve qui a enseveli la ville de Pompéi sous un amas de cendres en l’an 79 de notre ère a eu pour effet de la préserver pendant les 17 siècles suivants. Redécouverte fortuitement en 1741, puis fouillée jusqu’à aujourd’hui, Pompéi constitue le plus extraordinaire témoignage de la vie quotidienne à l’époque romaine.

Expo Noir & Blanc : le dossier pédagogique

- 13 février 2020
Dans la suite des grandes expositions photographiques organisées dans la Galerie Sud-Est, Noir & Blanc présentera près de 300 tirages emblématiques des impressionnantes collections de la Bibliothèque nationale de France – Département des Estampes et de la Photographie (BnF).
Tout le magazine