L'Homme de Neandertal

3 juillet 2012
|

Carte d'identité de l'Homme de Neandertal

En 1856, l’Homme de Neandertal fut découvert pour la première fois en Allemagne, près de Düsseldorf, plus exactement dans la grotte de Feldhorf, située dans la vallée de Neander, d’où le nom qui lui fut donné.

Le vieil homme de La Ferrassie © Emmanuel Roudier, 2008
 
  • Superfamille : Singe
  • Famille : Hominidé
  • Genre : Homo
  • Nom : NEANDERTAL
  • "Surnoms" scientifiques : Homo Neandertalensis ou Homo Sapiens Neandertalensis
  • Pays d'origine : pas de pays à cette époque
  • Nationalité : aucune
  • Territoire : de Gibraltar au nord de l'Allemagne et du sud de l'Angleterre jusqu'au Proche-Orient
  • Date de naissance : il y a 250 000 ans environ
  • Date de disparition : entre 35 000 et 32 000 ans environ
  • Taille : entre 1,55 m et 1,65 m
  • Poids adulte : entre 70 et 90 kg
  • Signes particuliers : front fuyant, bourrelet osseux au niveau des sourcils, orbites larges et rondes, pommettes peu marquées, pas de menton, capacité crânienne (1500-1750 cm3) supérieure à celle de l'Homo sapiens, "chignon" occipital (à l'arrière du crâne).
  • Mode de vie : nomade, chasseur-cueilleur.
  • Climat : supporte les climats tempérés ou modérément froids.
  • Maîtrise technique : maîtrise le feu. Débite et taille le silex.
  • Spécialiste de l'industrie moustérienne (techniques Levallois, Discoïde et Quina).
  • Outils moustériens : pointes, racloirs, denticulés, encoches, bolas, éclats bruts.
  • Outils châtelperroniens : lames (pointes de Châtelperron) poinçons, lissoirs, sagaies en os.
  • Expression symbolique : collectionne les coquillages. Utilise des pigments de couleurs pour couvrir le sol de son habitat. Grave des blocs de pierre parfois peints à l'ocre rouge. Au châtelperronien, il confectionne des parures.
  • Conscience humaine et sociale : conscient de la mort, il inhume ses défunts.
  • Religion : ?
  • Langage : probablement
     

>Comment reconnaître une sépulture?

>En savoir plus sur l'Homme de Neanderthal

 

 
Mots-clés
A lire aussi

Le sculpteur, maître de la matière

- 5 mai 2018
La sculpture en pierre qui a résisté aux aléas du temps est mieux connue que la sculpture en bois, matière périssable, ou en bronze, métal souvent refondu pour d’autres usages.
Tout le magazine