L'homme de Neanderthal : comment reconnaître une sépulture?

Archéologues et Anthropologues sont les détectives et les médecins légistes de la Préhistoire.
12 février 2018
|

Au temps de la Préhistoire, il n’y avait ni texte ni dessin pour témoigner de la vie des Néandertaliens. Alors les archéologues et les anthropologues, comme des détectives et des médecins légistes, réunissent tous les indices qu’ils trouvent et mettent leurs découvertes et leurs savoirs scientifiques en commun pour mieux connaître et comprendre l’Homme de Neandertal, en particulier à travers ses sépultures.

© Emmanuel Roudier, 2008
© Emmanuel Roudier, 2008

Comment identifier une sépulture ?

Avant de dire : « C’est une sépulture », il faut le prouver. Il ne suffit pas qu’il y ait un squelette ou deux ou trois os. Il faut trouver et reconnaître certains indices, en voici quelques-uns :

  • Le lieu qui abrite le squelette : une grotte, sous un abri rocheux, dans une simple fosse, naturelle ou creusée, ou plus complexe dans un endroit aménagé de blocs de pierre par exemple.
  • Le geste funéraire : le ou les squelettes ont-ils été abandonnés à cet endroit ou ont-ils été volontairement déposés ; Ont-ils fait l’objet de gestes particuliers ? : position du corps, dépôt de pigments de couleur, etc.
  • La bonne conservation du squelette : un squelette bien conservé est un squelette qui a été protégé.
  • La présence d’objets naturels (coquillages, pierres) ou fabriqués (outils ou armes) déposés près du squelette.
>Pourquoi s'intéresser au sépultures des hommes préhistoriques? 
>En savoir plus sur l'Homme de Neanderthal
Mots-clés
A lire aussi

Le sculpteur, maître de la matière

- 5 mai 2018
La sculpture en pierre qui a résisté aux aléas du temps est mieux connue que la sculpture en bois, matière périssable, ou en bronze, métal souvent refondu pour d’autres usages.
Tout le magazine