Langue

  • العربية
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Italiano
  • Portuguese, International
  • Русский
  • Español
A- A+
Regardez, lisez, écoutez

Petit Dico de Dynamo

mer, 01/05/2013 - 13:38 -- lombardi peissel
Art cinétique, Op'Art, Néon ...

L'art cinétique

L’art qui bouge!

L'art cinétique est un courant artistique basé sur la notion de mouvement. Les œuvres de l’art cinétique sont principalement des sculptures ou des installations avec des éléments mobiles. Les artistes montrent que l’œuvre d’art n’est pas toujours un objet ou une image figée, mais elle peut aussi être en mouvement. Ce mouvement peut être très rapide ou presque imperceptible, créé par un moteur ou par un déplacement d’air ou de lumière …
Cette tendance artistique prend ses racines dans le futurisme et l’art abstrait. 
L'art cinétique est un art abstrait. Ses artistes abandonnent la représentation du monde réel. Ils privilégient l’approche scientifique, souvent en utilisant les nouvelles technologies dans leurs œuvres.
Parmi les pionniers de l’art cinétique, on peut citer Marcel Duchamp, Alexander Rodtchenko et, plus tard, Alexander Calder. Ce dernier invente le célèbre « mobile » : sculpture en mouvement. L'art cinétique devient mondialement connu vers les années 1960 et continue à évoluer au fil du temps. Les artistes trouvent toujours de nouveaux moyens pour créer l’impression de mouvement, et changer notre perception de l’espace : illusions d'optique, vibration de couleurs, lumière... L'art cinétique a donné naissance et influencé de nombreux courants artistiques, tels l'Op Art, le Land Art, ou l'art minimal.

L'Op Art ou Art Optique

L’œil trompeur

L'Op Art est né de l’art cinétique dans les années 1960. Les artistes de l'Op Art explorent les effets et les illusions d'optique. Leurs œuvres sont pour la plupart abstraites, basées sur le contraste entre des couleurs intenses et la manipulation des formes géométriques. Mais, à la différence de l'art cinétique, elles ne sont pas dynamiques ; c’est notre œil qui crée l’effet de mouvement et les illusions. Attention, à consommer avec la modération : l’effet produit par les œuvres de l'Op Art peut être très fort, jusqu’à nous donner une sensation de vertige. Surtout quand il s’agit d'œuvres monumentales.

Le Néon et l’utilisation de la lumière dans l’art

La poésie de la lumière

Le néon est un gaz, qui donne une lumière rougeâtre lorsqu'il est utilisé dans les tubes à essai et les lampes néon. D'autres gaz, tel l'argon et le sodium, peuvent produire des couleurs bleues ou jaunes. Après une présentation publique lors de l'Exposition Universelle de Paris en 1912, les tubes de néon sont arrivés dans les vitrines des grandes villes. Cependant, Il faut attendre les années 1950, pour que les artistes commencent à s’intéresser à ce nouveau médium. Une fois entré dans les salles d'expositions, le néon y rencontre très vite le succès. Après de premières installations géométriques, les artistes passent aux « écritures » - de mots ou de phrases en néon. Vers les années 1970, ceux-ci commencent à cacher les tubes et les fils électriques, pour laisser aux spectateurs la seule vision de la lumière pure. Cela ouvre la porte aux installations lumineuses et aux atmosphères chromatiques. Toujours en évolution, l'art de la lumière reste un véritable champ d'expérimentation pour les artistes contemporains.





Pour en discuter, c'est ici

Ajouter un commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.

à lire aussi

Inscription à la newsletter

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter ?