Fragonard amoureux : le Dictionnaire libertin est sur iPad

Lire Fragonard en 16 plaisirs !
24 août 2016
|
Beau livre sur iPad, Fragonard en édition numérique


Une expérience (typo)graphique qui vous plongera au cœur de Fragonard galant et libertin

Lire Fragonard en 16 plaisirs : du simple « Bonheur de s’aimer » à l’équivocité d’un « Verrou », en passant par des « Jeux de mains » parfois libertins, c’est à travers le prisme de l’érotisme sous toutes ses acceptions que le Dictionnaire libertin vous invite à effeuiller l’œuvre audacieux de Fragonard.
Affranchi de toute contrainte biographique, J. Goulemot, spécialiste du XVIIIe siècle, recompose autour de l’artiste une nébuleuse amoureuse en 16 mots, comme autant de portes (à la dérobée) pour s’immiscer dans le secret de l’art de Fragonard.
 
A lire aussi

L'âge d'or de l'enfance

Article - 28 novembre 2019
De nombreux portraits d'enfants sont présentés dans l'exposition. Le XVIIIe siècle est l'essor des sentiments et des relations personnelles dans la société anglaise, notamment grâce aux écrits de Rousseau. Découvrez deux des portraits de Reynolds, pleins d'humour et de références au passé !

Reynolds vs Gainsborough : le face à face

Article - 26 septembre 2019
À partir des années 1760, Joshua Reynolds et Thomas Gainsborough s’imposent en Angleterre dans le domaine du portrait. Tous deux obtiennent des commandes royales et sont des « peintres du roi ». La critique de l’époque les opposait régulièrement et ils en ont certainement joué en produisant des œuvres dans l’intention délibérée était d’inviter à la comparaison. Leur rivalité était même devenue un spectacle !
Tout le magazine