Les stratégies de Tintoret pour se faire remarquer

Découvrez comment Tintoret a réussi à se hisser sur le devant de la scène grâce à des stratégies commerciales redoutables !
15 mai 2018
|

A la différence d’autres cités-États comme Florence ou Mantoue, il n’y a à Venise ni famille régnante, ni cour, ni mécénat princier. Plus tôt qu’ailleurs, un marché de l’art y fait son apparition pour proposer à la vente des peintures indépendantes produites à dessein et non sur commande. La décoration de meubles et de lambris peut fournir à certains peintres une source de revenu appréciable. De même que Paris Bordone et Andrea Schiavone dont il est proche, Tintoret consacre une part de son activité à ce type de peinture, comme en témoigne ce petit tableau décoratif, que vous pouvez admirer au Musée du Luxembourg jusqu'au 1er juillet.

 

Tintoret_CainetAbel.png
Tintoret, Caïn et Abel © Szepmuveszeti Museum / Museum of Fine Arts Budapest, 2017 

 

Les histoires terrifiantes ou érotiques, inspirées de la mythologie antique ou de l’Ancien Testament, en fournissent les thèmes de prédilection. La technique picturale propre à ce type de support, caractérisée par des coups de pinceau plus libres et plus rapides, laisse sur Tintoret une marque indélébile.

Son ambition, son caractère et sa fierté le font toutefois aspirer à des décors de plus grande ampleur pour les riches demeures patriciennes. Pour accéder à ce type de commandes et se constituer un réseau de relations dans la bonne société, Tintoret fait preuve d’une audace visuelle exceptionnelle. De plus, pour remporter un marché qui lui permet de gagner en visibilité, il n’hésite pas à casser les prix.

Stratégie commerciale d’une grande efficacité, certes, mais qui lui vaut l’inimitié de bien des confrères!

Mots-clés
A lire aussi

Tintoret et le théâtre

- 12 juin 2018
Esprit plutôt impertinent, Tintoret appréciait le théâtre et a participé à la fabrication d’effets spéciaux pour des mises en scène. Les décors de ces spectacles ont d'ailleurs fortement influencé sa peinture.
Tout le magazine