Qu'est ce que l'art abstrait ?

Avant d'admirer l'exceptionnelle rétrospective Kupka au Grand Palais dès le 21 mars 2018, révisez vos connaissances sur l’art abstrait !
1 mars 2018
|

L’art abstrait est un mouvement international qui domine tout le XXe siècle. Il se positionne en rupture avec une conception traditionnelle de l’art comme imitation de la nature. Il ne représente pas des sujets ou des objets du monde naturel, mais des formes et des couleurs pour elles-mêmes.

Alors, abstrait ou figuratif, vous avez tout compris maintenant ? Petit exercice avec Kupka :  

Art abstrait avec les Disques de Newton de 1912 de Kupka (Philadelphia Museum of Art) © Adagp, Paris 2018
Art figuratif avec L'autoportrait de Kupka de 1910 (National Gallery Prague) © Adagp, Paris 2018





Le passage à l’abstraction s’est fait progressivement bien entendu. Au XIXe siècle, l’impressionnisme et le fauvisme jettent les bases d’une nouvelle représentation du réel par la liberté de la touche et de l’emploi de la couleur. Avec le cubisme, la représentation traditionnelle est disloquée et recomposée par l’artiste.
Les années 1910 semblent être le signal pour de nombreux artistes qui franchissent le pas en évacuant totalement la figuration. La pensée scientifique moderne, à travers l’apparition de la physique quantique ou la théorie de la relativité, rendent problématique la notion même de réalité et l’art abstrait propose ainsi une forme de peinture en adéquation avec cette conception du monde.
 

Croix noire (1915) Kasimir Malévitch - Paris, musée national d’Art moderne - Centre Georges Pompidou © Collection Centre Pompidou, Dist. RMN / Philippe Migeat

Quels sont les pionniers ? 
Kandinsky (1866-1944) s’emploie à inventer un langage de l’émotion : de grandes masses colorées se combinent librement avec des formes et des lignes qui parlent à la sensibilité, à la manière de la musique.
Mondrian (1872-1944) recherche plutôt un langage géométrique et mathématique pour traduire les forces organisatrices et primordiales de tout ce qui existe : lignes orthogonales et couleurs primaires sont agencées sur un fond blanc.
Malevitch (1879-1935) repousse les limites de la simplification du langage pictural pour rendre compte de l’essence invisible des choses. Il est considéré comme l’auteur des premiers monochromes de la peinture contemporaine.
Kupka (1871-1957) croise dans son oeuvre abstraite l’usage de couleurs « sensorielles » et la simplification géométrique du sujet, produisant ainsi des formes visuelles et graphiques représentant le mouvement. La dimension musicale est également fondamentale dans son oeuvre. 


 

Un petit bonus vidéo rien que pour vous. Ne soyez plus dépourvu face aux oeuvres et sachez où regarder ! 


Vidéo extraite du MOOC "Une brève histoire de l'art"
 
Une brève histoire de l'art : le Mooc en parcours libre, gratuit et en ligne !
 
Une séquence, un siècle d’histoire de l’art ! C’est le pari que vous propose ce Mooc en vous exposant de la Renaissance au XXème siècle une synthèse du contexte historique de chaque période et ses œuvres les plus emblématiques. 
Mots-clés
A lire aussi

Abstraction - création : le combat contre la représentation du réel

- 13 juin 2018
« Nous ne pouvons plus peindre ou sculpter une forme qui a l’air d’être quelque chose et qui ne l’est pas » (revue Abstraction-Création, 1933). Grâce à l'association Abstraction-création, Kupka se sent enfin reconnu dans ses principes d'art non-figuratif.
Tout le magazine