Le rêve d'être artiste

Le rêve d'être artiste

Palais des Beaux-Arts de Lille
- 20 septembre 2019 - 6 janvier 2020

Partager

Description

D’Albrecht Dürer à Marina Abramovic, en passant par Jacques-Louis David, Edouard Manet, Frida Khalo, Jeff Koons et Pilar Albarracín, cette exposition raconte la construction d’un mythe, celui de l’artisan qui voulait devenir immortel.
 
L’Eldorado, pour l’artiste, c’est se faire un nom, vivre de son art, être reconnu.e de ses pairs, constituer une référence. Depuis le Moyen Âge, où peintres et sculpteur.trice.s sont encore des artisans, jusqu’à aujourd’hui, l’artiste rêve de se faire une place au soleil. Pour y parvenir, il.elle bâtit au fil des siècles une incroyable stratégie d’élévation sociale, qui lui permet de s’arracher à sa condition, de créer en toute liberté tout en côtoyant les puissants, les princes et les rois. Les artistes s’imposent peu à peu comme des êtres singuliers, hors normes, suscitant respect et admiration, aussi bien que controverses, censures et persécutions.

Horaires

Lundi : 14:00 - 18:00
Mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche : 10:00 - 18:00


Fermé le mardi, le 1er novembre, le 25 décembre et le 1er janvier.
Ouvertures exceptionnelles de 10h à 17h les 24 et 31 décembre .

Tarifs

Tarif exposition +Collections permanentes 11 €/ 9€ / 8€*
*Tarif réduit pour tous, du lundi au vendredi à partir de 16h30

Tarif réduit (à retirer uniquement sur place en billetterie) :
- 12- 29 ans 
- Carte Famille nombreuse
- Amis des Musées autres que Lille 

Gratuités (à retirer uniquement sur place en billetterie) :
- moins de 12 ans 
- bénéficiaires de minima sociaux, demandeurs d'emploi

- Amis des musées de Lille 

- PassPBA+
- Adhérents C'Art 

#LeRevedEtreArtiste

Magazine

Magazine

Le rêve d'être artiste au Palais des Beaux-arts de Lille

D’Albrecht Dürer à Marina Abramović, en passant par Jacques Louis David, Édouard Manet, Frida Kahlo ou Jeff Koons, la nouvelle exposition du Palais des Beaux-arts de Lille, en coproduction avec la Rmn-Grand Palais raconte pour la première fois la construction d’un mythe, celui de l’artisan qui voulait être immortel.