Tolède impériale, Tolède érudite, Tolède sacrée. La ville-refuge de Greco à la fin du XVIe siècle

Tolède impériale, Tolède érudite, Tolède sacrée. La ville-refuge de Greco à la fin du XVIe siècle

Une conférence de Cécile Vincent-Cassy

Grand Palais, Auditorium
- 8 janvier 2020
Greco, Laocoön (détail)

Partager

Description

Cycle « Greco à deux voix »

Une conférence de Cécile Vincent-Cassy, hispaniste et historienne de l’art, Université Paris 13.

C’est à Tolède que Greco a choisi de s’établir à partir de 1577. Cela peut surprendre. Alors que le roi Philippe II avait installé la capitale de la Monarchie à Madrid en 1561, Tolède, qui comptait environ 60 000 habitants, amorça son déclin à la fin du XVIe siècle. Malgré tout, elle défendit son passé de capitale du royaume wisigoth, son rang de première Église d’Espagne, son statut de civitas regia. Elle put pour cela compter sur Domenikos Theotokopoulos, El Greco, interprète de sa gloire dans ses différentes Vues, dans son Laocoon. À ses côtés, un important cercle d’hommes de lettres, dont il a été le portraitiste. Certains d’entre eux étaient très proches de l’archevêque et du chapitre de la cathédrale. 

Horaires

Mercredi 8 janvier 2020 à 18h30 à l'auditorium du Grand Palais

#ExpoGreco