La palette digitale de Bill Viola

« Je suis né en même temps que la vidéo », dit souvent Bill Viola, qui vit le jour en 1951.
25 février 2014
|
Plasticien dans l'âme, il passe sa jeunesse à dessiner. A l'université de Syracuse, en 1970, il s'ennuie dans le département Publicité où ses parents l'ont inscrit, jusqu'à ce qu'un professeur fou, Jack Nelson, le réoriente vers le nouveau département qu’il a fondé, au nom prometteur : Experimental Studios. On y travaille le cinéma expérimental avec du 8 millimètres, on crée des images inédites. « I am at home », ressent Viola, qui étudie parallèlement l'informatique, la musique électronique et le mysticisme.

L'art vidéo naît à ce moment, dans la mouvance d’un mouvement artistique plus large, Fluxus, qui rassemble dans les années soixante, sous la houlette de George Maciunas, des auteurs, artistes, compositeurs, comme Joseph Beuys, Yoko Ono, John Cage, à la recherche d’une forme d’ « anti-art », d’une esthétique non commercialisable, qu’ils développent dans des festivals et des performances.

L’un d’eux, Nam June Paik, père fondateur de l’art vidéo, repère vite Viola et l’engage comme assistant. Viola présente alors ses premières oeuvres destinées selon le credo paikien à « attaquer la télévision ». L'art vidéo est militant, dans une période où les artistes participent d'une jeunesse qui veut « changer la vie ». Il s'agit en l'occurrence de proposer un art de résistance par rapport au support si séducteur de la télévision, qui s'annonce déjà comme le torrent de divertissement et de marketing qu'elle n'a depuis cessé d'être. […]

Extrait du catalogue Bill Viola par Jérôme Neutres, commissaire de l'exposition




 Voir les teasers de l'exposition Bill Viola

A lire aussi

Picasso et Rineke Dijkstra

Article - 19 janvier 2016
Photographe néerlandaise née en 1959, Rineke Dijkstra travaille dans une veine documentaire qui renouvelle le genre du portrait.

Bill Viola : L’e-album de l’exposition

Article - 19 juillet 2015
Bill Viola est certainement aujourd’hui le plus célèbre représentant de l’art vidéo actuel. Par le biais du médium vidéo, l’artiste exprime son cheminement émotionnel et spirituel à travers de grands thèmes métaphysiques - vie, mort, transfiguration –, dans une quête à la fois intimiste et universelle.

Ellsworth Kelly, le pouvoir inouï de la géométrie chromatique

Article - 27 mai 2015
Précurseur du minimalisme et pionnier d’une forme nouvelle d’abstraction sans jamais réellement la revendiquer, Ellsworth Kelly a révolutionné l’art américain d’après-guerre par son approche inédite de la couleur, des formes et l’importance donnée au spectateur.

Adieu 2014!

Article - 26 décembre 2014
Il semblerait que c’était hier que nous réfléchissions à la saison que nous allons bientôt clore.
Nous avons vécu une année impériale, étincelante, spirituelle, en couleurs et en noir et blanc; nous sommes partis au Japon, à New York, à Rome, en Chine, dans une étrange cité et jusqu’au fin fond de notre imagination.
Tout le magazine