Le Fabuleux destin d'Élisabeth Louise Vigée Le Brun : le film en DVD, primé !

Retrouvez le film "Le Fabuleux destin d'Élisabeth Louise Vigée Le Brun, peintre de Marie-Antoinette" en DVD. Un film d’Arnaud Xainte et Jean-Frédéric Thibault primé à la 22ème édition du Prix du producteur français de télévision.
5 janvier 2016
|
Le jury de la 22ème édition du Prix du producteur français de télévision a récompensé au titre du Producteur français de télévision 2015 dans la catégorie "Documentaire" la société ILLÉGITIME DÉFENSE (Arnaud Xainte) qui a notamment produit le docu-fiction « Le Fabuleux destin d’Elisabeth Vigée Le Brun » réalisé par Arnaud Xainte (pour Arte).

Tel un roman d’aventure, la vie de Vigée Le Brun est racontée à travers des reconstitutions historiques dans un film de 90 mn. Récits, scènes de fictions, archives et interventions de spécialistes du XVIIIème siècle éclairent la vie exaltante et l’œuvre de cette artiste peintre, femme libre et précurseur, peintre officielle de la Reine Marie-Antoinette.
Dans une volonté de reconstitution, les auteurs du film incarnent Vigée Le Brun dans ses deux âges grâce aux comédiennes Marlène Goulard et Julie Ravix, qui se sont imprégnées de la personnalité de l’artiste, jusqu’aux costumes recrées à l’identique à partir des toiles de l’artiste. Vigée Le Brun prend corps et révèle une femme belle, naturelle, talentueuse et pleine d’esprit.

Pourquoi avoir choisi la forme d’un docu-fiction pour accompagner l’exposition Vigée Le Brun ?

Arnaud Xainte : "Vigée Le Brun a rédigé ses souvenirs à partir de 1825 dans une volonté à la fois de maîtriser l'histoire de sa vie et de combattre un certain nombre de ses détracteurs (notamment d'avant la Révolution), mais aussi de vivre une seconde fois. Julie Ravix joue donc Élisabeth Vigée Le Brun au moment de l'écriture de ses souvenirs. Tandis qu'elle se souvient, nous faisons revivre certains événements de cette chronique, à travers la fiction. Ces évocations deviennent le fil rouge du documentaire."


Vigée Le Brun, une femme soumise ou une femme de communication ?

Geneviève Haroche Bouzinac* (conseillère historique et intervenante dans le film) : "Vigée Le Brun est une femme qui prend très tôt sa vie en main. Dès le décès de son père, Louis Vigée, alors qu’elle a douze ans, elle comprend que sa survie économique dépendra de son pinceau. Elle acquiert dès lors une technique sur différents supports (papier, bois, toile) qui lui permettra de s’adapter d’abord au travail à l’atelier mais aussi plus tard  à la vie itinérante qu’elle mènera.
En France et en Europe, elle utilise ses réseaux amicaux et professionnels pour élargir et maintenir un flot de clientèle toujours à renouveler. Son charme, son art de mettre en valeur le modèle font que sa compagnie est  doublement recherchée. Grâce au portrait de lady Hamilton qu’elle déroule à chaque étape et au portrait de la Reine qu’elle fait venir en Russie, elle met en valeur son savoir-faire et incite, malgré les tarifs élevés qu’elle pratique, la société princière européenne à s’inscrire sur sa liste d’attente. Quoi qu’elle en dise, elle connaît bien,  la valeur de l’argent, fait très tôt des placements avisés qui lui permettront d’aider l’ensemble de sa famille : elle est artiste et femme d’affaires. Ainsi s’est-elle assuré un âge mur, actif et très entouré dans la belle demeure de Louveciennes dont elle est propriétaire. La persévérance et le courage qui l’animent n’excluent pas la grâce, la drôlerie et la fantaisie. Vigée Le Brun aimait répéter qu’elle ne devait sa fortune qu’à sa palette."

*Geneviève Haroche-Bouzinac est aussi co-auteur de l’album de l’exposition aux éditions Rmn-Grand Palais. Elle a publié notamment Louise Elisabeth Vigée Le Brun : Histoire d'un regard, une biographie parue chez Flammarion et couronnée par le Prix Chateaubriand


 

A lire aussi

Notre sélection pour célébrer Degas

Article - 27 septembre 2017
A l'occasion du centenaire de la mort d'Edgar Degas en cette année 2017, découvrez notre sélection pour petits et grands pour vous (re)plonger dans son oeuvre !
Tout le magazine