Les ateliers de Mapplethorpe

Les ateliers sont le creuset du travail de Mapplethorpe. C'est là qu'il construit son univers. Quand il parle de l'atelier de Delancey Street, il évoque: « notre petite fabrique d'art ».
6 mai 2014
|
Au début des années 70, peu après leur première rencontre, son amant et mécène Sam Wagstaff achète, pour 50 000 dollars, un loft sur Bond Street pour que Robert Mapplethorpe puisse travailler et vivre. Pour la première fois, le jeune photographe trouve la sécurité financière qu'il cherche depuis longtemps : « Concernant la créativité, j'ai une théorie : plus vous avez d'argent, plus vous êtes créatif. » Il sépare le loft en trois parties, le studio de prise de vues sur la rue, la chambre au milieu, le laboratoire et la chambre noire sur l'arrière. Plus tard dans les années 80, Wagstaff achète pour Mapplethorpe un appartement sur la 23ème rue Est. Le photographe conserve à Bond Street la chambre noire et le laboratoire...

Découvrez le webdocu Mapplethorpe, une vie à New York
A lire aussi

Quand les écrivains parlent des artistes

Article - 27 avril 2020
Ecoutez trois écrivains Zoé Valdés, Maryline Desbiolles et Edmund White vous parler de Gauguin, de Rodin et de Mapplethorpe ; leurs mots sont un chemin unique vers les œuvres.
Tout le magazine