Les concours hippiques (1901 - 1957)

Un événement sportif et mondain
Les concours hippiques ont une place importante au sein du Grand Palais et se déroulent sous la Nef conçue en partie pour les accueillir. Parallèlement aux Salons de l'automobile, les concours hippiques ont lieu chaque année et sont un événement autant mondain que sportif.
18 janvier 2012
|

Voir le média:Concours hippique en avril 1937
Grand carrousel de la Garde républicaine lors du concours hippique en avril 1937 en présence du président de la République Albert Lebrun et du roi Gustave V de Suède. © L’Illustration
Organisés en 1866 par la société hippique française, les concours hippiques ont d'abord lieu au palais de l'Industrie. Quand l'édifice est démoli pour céder la place au Grand Palais, il est prévu que le nouveau monument accueille le concours hippique. Cette manifestation a influé sur l'architecture du Grand Palais, son format de piste  imposant, pour des raisons de proportions, une Nef.

Dès 1901, le Grand Palais flambant neuf accueille le concours hippique. D'abord concours d'attelage destiné à encourager l'élevage des chevaux français, la manifestation se double d'épreuves de vitesse et de sauts d'obstacles. Plus spectaculaires, ces épreuves se multiplient au point de devenir l'essence du concours.

Chaque printemps, une foule nombreuse se presse pour admirer les chevaux d'attelage, les pur-sang et les prouesses des cavaliers. Les soldats ne sont pas en reste. En 1935, la pompe militaire se déploie dans tout son faste pour célébrer le tricentenaire des dragons. Pour l'occasion, une parade mêle sur la piste, dans une reconstitution historique éblouissante, dragons du Cardinal, dragons de la Révolution, dragons du Premier Empire jusqu'aux dragons motocyclistes de 1935.

Rendez-vous très prisés, les concours hippiques attirent la jeunesse brillante de Paris. Le spectacle n'est pas que sur la piste mais aussi autour du paddock où les élégants badinent dans leurs plus beaux atours. L'essor de l'automobile finit par signer la fin des concours hippiques, en 1957, et la piste sablée se muera en piste bétonnée.
Mots-clés
A lire aussi

Miró, le fauve catalan et le cubiste

- 19 octobre 2018
Découvrez les premières oeuvres de l'artiste qui utilise toute sa vie des références à sa terre natale, la Catalogne, avec laquelle il établit dès 1915 une relation exceptionnelle, quasi charnelle !

La Fiac fête sa 45e édition cette année !

- 17 octobre 2018
Du 18 au 21 octobre 2018, la FIAC investit les espaces du Grand Palais et ses alentours pour présenter le meilleur de la création artistique depuis les maîtres modernes du début XXe aux tendances les plus émergentes.
Tout le magazine