Langue

  • ???????
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Italiano
  • Portuguese, International
  • ???????
  • Español
A- A+
Hokusai / Mondes parallèles

Hokusai / Mondes parallèles

Hokusai / Mondes parallèles

L’expérience des expositions précédentes, de Bohèmes à Niki de Saint Phalle, en passant par Dynamo et Bill Viola, nous permet de comprendre de quelles manières une proposition de projet culturel peut agir comme une disruption dans le quotidien des personnes bénéficiaires de structures sociales. Les ateliers proposés et accompagnés par nos intervenants permettent de renouer avec des notions fondamentales de vivre ensemble : l’écoute, la valorisation de soi, le partage et le plaisir.

Le projet a été mené sur l’exposition Hokusai autour de la notion de « mondes parallèles ». Katsushika Hokusai fut décrit par les occidentaux comme le créateur de mondes flottants. Avec le Japon, c’est toute une philosophie et un regard neuf qui s’infiltrent dans le vieux continent, lui-même parcouru par des systèmes évoluant en parallèle : codes traditionnels, valeurs sociales et modernité.
 
Le travail d’Hokusai bouleversa la représentation de la nature et, pour la première fois, le regard et la méthode d’un artiste venu du bout du monde influencèrent les codes traditionnels occidentaux. Son œuvre, prolifique, introduit un doute sur l’unicité du monde représenté. À travers les paysages et les scènes de la vie quotidienne, l’artiste nous livre une diversité de mondes. Le travail autour de l’œuvre d’Hokusai a donc été abordé à partir d’une double hypothèse : il n’y a pas un monde mais plusieurs et ils fonctionnent en parallèle. Ces hypothèses posent inévitablement une question : comment agissons-nous dans et avec ces mondes parallèles ?
 
L’exposition Hokusai, présentée au Grand Palais en 2014, a permis aux groupes du Centre d’hébergement de l’Armée du Salut, « L’Amirale Major Georgette Gogibus », d’aller à la rencontre d’un monde qui semblait lointain, et dans le temps et dans l’espace. Cette édition d’Hors Format – Culture et lien social explore ces hypothèses à partir de trois nœuds conceptuels qui représentent trois modes d’interaction avec les mondes ; ils ont structuré les séances de travail : le glissement, la contemplation et l’altération. Ce projet met également en parallèle des œuvres et des artistes à travers les continents et les époques. Il ouvre sur différents territoires, ceux de l’imaginaire littéraire, poétique ou hallucinogène.
 
Sur cet ancien bateau de croisière, transformé en centre d’hébergement et de réinsertion sociale et amarré sur la Seine, les conditions étaient propices au voyage.

Téléchargez gratuitement la version numérique de ce livre :

Inscription à la newsletter

Voulez-vous vous inscrire à la newsletter ?