Le rêve d'être artiste au Palais des Beaux-arts de Lille

D’Albrecht Dürer à Marina Abramović, en passant par Jacques Louis David, Édouard Manet, Frida Kahlo ou Jeff Koons, la nouvelle exposition du Palais des Beaux-arts de Lille, en coproduction avec la Rmn-Grand Palais raconte pour la première fois la construction d’un mythe, celui de l’artisan qui voulait être immortel.
14 novembre 2019
|

Depuis le Moyen Âge, où peintres et sculpteurs sont encore des artisans, jusqu’à aujourd’hui, l’artiste rêve de se faire une place au soleil. Pour y parvenir, il ou elle bâtit au fil des siècles une extraordinaire stratégie d’élévation sociale, qui lui permet de s’arracher à sa condition, de créer en toute liberté tout en côtoyant les puissants. 

 

Les artistes s’imposent peu à peu comme des êtres singuliers, hors normes, suscitant respect et admiration aussi bien que controverses, censures et persécutions. En six chapitres et une centaine d’oeuvres décryptées sont abordés des thèmes tels que la signature, l’auto représentation, le génie ou encore le corporatisme : peintures, dessins, gravures, sculptures, mais aussi extraits de films, émissions de télévision, sont tous au service d’une histoire, celle de l’irrésistible ascension de l’Artiste.

Rendez-vous au Palais des Beaux-arts de Lille pour découvrir cette exposition, jusqu'au 6 janvier 2020 ! 


Et vous, quel artiste êtes-vous ? Participez au jeu dont vous êtes le héros pour découvrir votre profil : Bohème, Génie, Artiste Officiel ou Businessman ? ⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣

Avec le bot de l'expo sur Facebook Messenger (depuis la page Facebook du musée cliquez "Jouer à ce jeu")

ou sur le compte Instagram du musée @PBALille (cliquez sur "Jouez !")

 

 

Mots-clés
A lire aussi

Comment atteindre la simplicité en art : zoom sur Aristide Maillol

- 27 juillet 2020
Dans le cadre de l'été apprenant, nous vous emmenons chaque semaine à la découverte d'une oeuvre d'art et de sa période, grâce au site Panorama de l'art : aujourd'hui découvrez comment Aristide Maillol a cherché à atteindre la simplicité dans l'art
Tout le magazine