Table ronde autour du thème : Hergé, amateur d'art et artiste

10 octobre 2016
|
Pat Andrea Sans titre, © Adagp, Paris, 2016 ; Composition sans titre © Hergé ; Raynaud, Sens Interdit © Adagp, Paris, 2016
Hergé s’est passionné pour l’art abstrait dans la dernière période de sa vie, fréquentant des galeries, achetant des œuvres et en peignant lui-même.

Pat Andrea, dont il admirait le trait, Jean-Pierre Raynaud et Stéphane Janssen, qui furent ses amis, évoquent ce goût souvent méconnu pour l’abstraction. Ils seront tous présents au Grand Palais mercredi 12 octobre 2016 à 18h30 pour une table ronde sur ce thème d'Hergé amateur d'art abstrait et artiste.

Hergé y trouvait, d’après le critique Pierre Sterckx, le "versant de la contemplation", pendant et complément du "versant de la narration" où le faisait évoluer son propre travail de dessinateur à la ligne claire.



Modération par Benoît Mouchart de la table ronde, en présence de : Jean-Pierre Raynaud et Pat Andrea, artistes ; Stéphane Janssen, galeriste et collectionneur


ECOUTEZ CETTE RENCONTRE
A lire aussi

Abstraction - création : le combat contre la représentation du réel

Article - 13 juin 2018
« Nous ne pouvons plus peindre ou sculpter une forme qui a l’air d’être quelque chose et qui ne l’est pas » (revue Abstraction-Création, 1933). Grâce à l'association Abstraction-création, Kupka se sent enfin reconnu dans ses principes d'art non-figuratif.
Tout le magazine