Présentation Turner et ses peintres

Cette exposition est organisée par la Réunion des musées nationaux, le musée du Louvre, Paris, la Tate Britain, Londres et le Musée du Prado, Madrid. Elle a été présentée à la Tate, Londres du 23 septembre 2009 au 31 janvier 2010. Elle sera ensuite présentée au musée du Prado, Madrid du 22 juin au 19 septembre 2010. La profonde singularité du peintre de paysages britannique J.M.W. Turner (1775-1851) s’est nourrie de son dialogue avec la peinture tant des maîtres anciens que des ses contemporains tout au long de sa très longue carrière. Ce dialogue, souvent inquiet, pointilleux, volontiers compétitif mais toujours fécond, a nourri le parcours exigeant du peintre. Dès ses débuts, au milieu des années 1790, Turner se montre un aquarelliste particulièrement doué et ambitieux rivalisant avec les plus grands de ses contemporains (dont son ami Thomas Girtin (1775-1802) mais aussi avide de maîtriser la technique picturale en s’inspirant du paysagiste gallois Richard Wilson (1713-1782) et en visitant les premières collections privées britanniques qui, en l’absence de musée, détiennent les œuvres des maîtres anciens que Turner brûle d’égaler. Tout jeune encore, il fond en larmes devant un tableau de Claude le Lorrain (1600-1682), désespérant de faire aussi bien. Remarqué par ses pairs, il expose très jeune à la Royal Academy et joue volontiers à l’émulation avec ses contemporains tant peintres qu’aquarellistes. Son ambition impérieuse, le pousse à sans cesse étendre le vaste champ de ses connaissances artistiques et de ses champs d’investigation : aquarelles topographiques, marines, paysages classiques, paysages fantastiques, voire scènes de genre ou peintures d’histoires. La variété de ce parcours s’appuie sur la variété des références que cet avide génie sait rassembler. Appliquant d’abord fidèlement les méthodes de la jeune tradition des aquarellistes anglais, Turner aborde la peinture en suivant avec application l’exemple des paysagistes hollandais rembranesques dans une gamme chromatique sombre et encore restreinte. L’exemple stimulant et déjà classique de son grand devancier Richard Wilson l’engage vers le tournant du siècle à entreprendre des paysages classicisants de plus grande ampleur et de coloris plus soutenu. Il étudie en parallèle, avec déférence et bientôt la volonté d’en découdre, l’art des grands paysagistes actifs en Italie au XVIIe siècle : Salvator Rosa (1615-1673) et Nicolas Poussin (1596-1665). Loin de pasticher ces grands modèles, Turner bouscule d’un souffle puissant et tempétueux la perfection de leurs harmonieuses compositions en inaugurant presque la magistrale tradition du paysage fantastique britannique avec {Le Déluge} (1805, Tate) directement inspiré du tableau éponyme de Nicolas Poussin (1664, Louvre). L’exposition propose pour leur confrontation, ses quelques tentatives dans le domaine de la peinture d’histoire ({Sainte famille} de 1803, collection de la Reine, ou {Vénus et Adonis} vers 1805, collection privée) qui se nourrissent d’un chromatisme plus riche et plus soutenu fécondé par l’étude de Titien (vers 1490-1576) ({La Vierge au lapin} vers 1530, Louvre) et de Claude. Ses petites peintures de figures rivalisent à la fois avec des maîtres méconnus à l’époque tels Watteau (1684-1721) ({Ce que vous voudrez !}, 1822, Williamstown, Clark Institute) ou ses rivaux les plus célèbres tels {David Wilkie} (1785-1841). Le dialogue fructueux avec les paysagistes de la génération suivante, Bonington (1802-1828) ({Scène de la côte française avec des pêcheurs} de 1826, tate) et Constable (1776-1837) ({L’inauguration du pont de Waterloo}, 1829, Tate) vont exalter encore la liberté de touche et de ton de Turner ({La plage de Calais, 1830}, Bury Art Gallery ou {Le Bateau échoué} vers 1828, Tate). Après 1820, la découverte de Venise ({Venise vue du porche de la Madone de la Salute}, 1835, New York, Metropolitan Museum) et l’approfondissement de l’étude de Claude Lorrain portent les compositions de Turner vers un très grand raffinement chromatique et une maîtrise des compositions à plans multiples et vaporeux ({Palestrina Composition}, 1828, Tate). L’exposition permettra à ce titre, comme Turner l’avait lui-même souhaité, de confronter un de ses plus complexes chefs d’œuvre, {Le Déclin de l’empire carthaginois} (1817, Tate) avec deux des visions magnifiques de Claude Lorrain qui l’ont inspirée : {Le Port de mer au soleil couchant} (Louvre, 1639) et {Le Débarquement de Cléopâtre à Tarse} (Louvre). C’est par la confrontation exigeante et sans arrêt provoquée avec ses peintres de prédilection que Turner a construit son affranchissement, sa sidérante liberté de peindre portée à son apogée dans sa dernière décennie d’activité ({Tempête de neige, bateau à vapeur au large d’un port}, 1842, Londres, Tate). L’exposition «~Turner et ses peintres~» retrace et illustre cette construction de la vision de Turner, riche de rencontres multiples, fortuites ou provoquées, mais toujours opportunes et fécondes, tout au long de sa remarquable carrière. Elle rassemble près de 100 tableaux et œuvres graphiques (études, gravures) provenant de grandes collections britanniques et américaines, des musées du Louvre, du Prado, et de Londres.

Commissariat de l’exposition

Guillaume Faroult, conservateur, département des peintures du musée du Louvre, Paris David Solkin, professeur d’Histoire de l’Art, Courtauld Institute, Londres Ian Warrell, conservateur, Tate Britain, Londres

Scénographie

Didier Blin Retour au menu de l'exposition "Turner et ses peintres"

Mécénat

L'exposition est réalisée grâce au soutien de Barclays La Fondation Swiss Life soutient la section de l’exposition dédiée au culte de l’artiste Retour au menu de l'exposition "Turner et ses peintres"

Partenaires de l'exposition

Retour au menu de l'exposition "Turner et ses peintres"

Tarifs et achat des billets

Les Galeries nationales participent à la nuit des musées le samedi 15 mai 2010

Prix d'entrée

- VISITE SIMPLE Plein tarif : 11~€ Tarif réduit : 8~€ (13-25 ans, famille nombreuse, demandeur d’emploi) Gratuit pour les moins de 13 ans, les bénéficiaires du RSA et du minimum vieillesse. Consultez les autres conditions de réduction et de gratuité La gratuité le premier dimanche de chaque mois ne s’applique pas aux Galeries nationales. - VISITE GUIDÉE En salle, 1~h~30, du 1er~mars~2010 au 22~mai~2010 (hors jours fériés) : les lundis, vendredis et samedis à 15~h~00 et à 19~h~00, les mercredis à 17~h~00 et à 19~h~00 et les jeudis à 15~h~00 et à 17~h~00. Tarif unique : 16~€ (Abonné Sésame : 7~€) - VISITE ATELIER ENFANTS {Y’ a de l’orage dans l’air !} (8-12 ans) La visite-atelier dure deux heures et se déroule en deux temps : - une visite de l’exposition (durée 45 minutes) ; - un atelier pratique (durée une heure et quart). La visite et l’atelier sont animés par un conférencier de la Rmn. Seuls les enfants participent à la visite. Les enfants découvrent en salle, avec leur conférencier, l’oeuvre de Turner et les grands peintres qui l’ont inspiré. On voit du paysage ! C’est parti pour le Grand Tour avec Turner, on voyage de l’Angleterre à l’Italie en passant par la France et les Pays-Bas. Puis tout le monde monte à bord, le ciel grogne, la mer est pleine de moutons, les navires, ça gîte ! En atelier, on troque les bottes, les cirés, les chapeaux de pluie pour des pinceaux et des couleurs. Nos jeunes moussaillons cherchent la lumière, jouent sur les contrastes et peignent les éléments déchaînés ! C’est une tempête dans un verre d’eau ! Du 3 mars au 22 mai 2010 (hors jours fériés) : tous les mercredis et les samedis à 14h et 14h30 Ateliers supplémentaires les lundis, jeudis et vendredis à 10h30 et 14h pendant les vacances (les 4 et 5 mars et du 19 au 30 avril) Tarif unique : 9 € - BILLET JUMELÉ Ce billet donne accès aux deux expositions : "Turner et ses peintres" sur réservation et "La voie du Tao" en accès libre : Plein tarif : 19~€ Tarif réduit : 16~€

Vente chez les revendeurs

Vos billets sont en vente en ligne chez les revendeurs : Fnac Francebillet Digitick ainsi qu’en magasin : Carrefour, Fnac, Géant-Casino, Intermarché, Le Bon Marché, Magasins U

Achat de billets en nombre et à l’avance

(20 billets minimum) Musée & Compagnie, agence de billetterie de la Réunion des musées nationaux, vous propose les billets pour les grandes expositions des Galeries nationales du Grand Palais. Le billet est coupe-file et valable durant toute la durée de l’exposition, au jour et à l’heure de votre choix. Musée & Compagnie 49, rue Etienne Marcel 75001 Paris Tél. : + 33 (0)1 40 13 49 13 Fax : + 33 (0)1 40 13 49 11 Retour au menu de l'exposition "Turner et ses peintres"

Horaires

Le mardi matin aussi! Profitez de l'exposition tous les mardis de 9h à 14h, ou en nocturne tous les jours jusqu'à 22h

(le jeudi jusqu'à 20h) et toujours du matin au soir : Du vendredi au lundi de 9~h~00 à 22~h~00, le mardi de 9~h~00 à 14~h~00, le mercredi de 10~h~00 à 22~h~00, le jeudi de 10~h~00 à 20~h~00 Fermé le 1er mai. Dernier accès : 45 minutes avant la fermeture des Galeries, fermeture des salles à partir de 15 minutes avant la fermeture des Galeries. L’exposition participe à la Nuit des musées le 15 mai 2010, entrée gratuite de 19h30 à 0h15, fermeture à 1h00, [en savoir plus->art1791] Retour au menu de l'exposition "Turner et ses peintres"

Services et prestations

Visites de groupes

Essayez une visite en groupe avec ou sans conférencier ! Découvrez nos différentes prestations

Audioguides

Achetez votre audioguide en ligne : 3~€ Location d’appareils aux Galeries nationales Tarif plein : 5~€ Tarif réservé aux abonnés Sésame : 4~€ Langues : français, anglais, allemand, italien, espagnol et une version jeune public (8–12 ans) en français. Téléchargement disponible aux Galeries nationales sur la borne audioguide : 3~€

Accueil des personnes à mobilité réduite

Accès prioritaire aux espaces des Galeries nationales. Pour des raisons de sécurité, une attente est possible en fonction du nombre de personnes en fauteuil roulant déjà présentes en salle d’exposition. Stationnement : - Places pour personnes handicapées, sous réserve de disponibilité, dans l'avenue du Général Eisenhower : devant le square Jean Perrin - Possibilité de réserver une place dans le parking des Galeries nationales, au plus tard la veille de la visite, au + 33 (0)1 44 13 17 04 ou par courriel en indiquant le nom des personnes concernées, le type de véhicule, son immatriculation et l'heure d’arrivée. Fauteuil roulant : Disponible sur simple demande auprès d’un agent de sécurité, sous réserve de disponibilité.

Activités culturelles

Profitez de l'auditorium en accès gratuit : une programmation riche et variée : conférences, débats, lectures, projections de films... Découvrez le programme et les informations pratiques

Librairie

Découvrez la librairie-boutique des Galeries nationales (Grand Palais, Champs-Elysées)

Vestiaires et bagageries

Les halls Champs-Elysées et Clemenceau des Galeries nationales sont équipés d'un vestiaire et d'une bagagerie qui reçoivent les dépôts dans la limite de leurs capacités. Les petits parapluies, sacs à main, pulls et gilets n’y sont pas acceptés. Ces services sont gratuits. Les poussettes sont interdites dans les salles d'exposition. En revanche, des porte-bébés sont mis à disposition.

Restaurant Les Galeries et le Comptoir moka

Deux espaces de restauration pour une halte privilégiée à toute heure de la journée. Dernier accès une heure avant la fermeture des expositions. Informations par tél : + 33 (0)1 44 24 27 96 et pour les réservations groupes par courriel Retour au menu de l'exposition "Turner et ses peintres"

Carte Sésame

Plus besoin de billet, votre carte vous offre un accès coupe-file et illimité aux expositions. Découvrez l'offre et abonnez-vous ! Retour au menu de l'exposition "Turner et ses peintres"

Informations

Adresse

3 avenue du Général Eisenhower 75008 Paris Entrée : Champs-Elysées

Accès

Métro : Franklin-Roosevelt ou Champs-Élysées-Clemenceau. Bus : lignes 28, 32, 42, 72, 73, 80, 83, 93 Stations Vélib’ n° 8029 et 8001

Renseignements

Tél : +33 (0)1 44 13 17 17 (serveur vocal) Envoyer un courrier électronique Retour au menu de l'exposition "Turner et ses peintres"